Anecdotes

• En juillet 1994, au Golf des Trois Ilets (Martinique), le groupe "Taxi-Kréol" anime la soirée. Je découvre un jeune musicien, sachant chanter, jouer avec brio de la flûte, du saxophone, des percussions. Je ne le connaissais pas avant et pourtant c'est le jeune frère d'un de mes musiciens. J'avais rencontré beaucoup de grands saxophonistes avant lui, mais c'est de lui qu'est venue ma motivation pour l'apprentissage du saxophone. Son jeu m'a donné envie de me mettre au sax quotidiennement.
Je possédais déjà l'instrument, mais il me manquait l'envie d'en jouer. Mèsi Max

• Lors d'un bal animé par le groupe E+ à la cantine du François (Martinique), au début des années 80, nous étions en train de jouer, le public dansait et ….Patatra le podium s'effondre, tous les musiciens se retrouvent par terre au milieu des restes de la scène.
Bal la fini ? Non, tout a été nettoyé et l'orchestre a repris, de plus belle, sa prestation.

• En 1985, j'étais en tournée avec le podium Europe 1 et dans une ville de Bretagne où je devais jouer, j'ai perdu mon chéquier. Quand mon tour de chant arriva, le présentateur annonça au public ce qui m'étais arrivé. Aucune réaction. Par compte, il m'est revenu intact par la poste et avec l'expéditeur nous avons échangé beaucoup de courrier par la suite.
Comme quoi, il n'y a pas que des gens malhonnêtes sur terre.